Le petit flocon...

Publié le par Sourine

Le petit flocon

 

20091912 2

Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond,
Je voltige dans l’air léger,
Je me balance
Au bout des branches,
Et puis je viens me percher
Au bout de ton petit nez

Je suis un peu froid.
Tu crois ?
C’est tant pis pour toi,
Voilà !

Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond,
Qui aime beaucoup s’amuser
Dans le vent… et sur ton nez !

 

Auteur inconnu

 

20091912 1

20091912 3


Banal pour certains (n'est ce pas, cousins Québecois ?) et plus qu'exceptionnel en décembre dans notre Bretagne française, les flocons ont - le temps d'un week-end - pris possession de nos maisons.

Je ne résiste pas à l'envie de partager cela avec vous et vous annonce que des nouveautés arrivent au sujet de notre bateau... ! Si, si...

A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

krampouz 24/12/2009 23:32


Joyeux Noël à tous car ce jour est un grand moment!
Ce jour la, nous avons tous ce pouvoir si recherché depuis l'antiquité => celui de prédire l'avenir.

Et oui, nous avons tous autant que nous sommes, la capacité de prédire ce que nous ne pourrons pas faire par la suite: merci Père Noël!


krampouz 21/12/2009 23:50


C'est pas possible cette histoire: un vrai cauchemar !
Même avec de la neige sur le cornet, on ne voit que lui, un truc tout marron et insolent qui nargue la beauté dysneylesque de la blancheur pure.
Regardez moi ce pif arrogant tel un ergot sur la patte d'un lazi@; un vrai boulet.

Quoi? un boulet ? on est pas en taule: => ben si et en plus, rouillée...

Je me demande bien si sur la flotte qui fait rouiller vite (c'est la marre bleu où on fait les dépôts de gerbes) il va encore nous la jouer genre western chinois.

Cela dit, si certain pensent en ce moment précis a sabrer le champagne, moi je préfère sabrer le poème:

    Le gros tas de rouille

    Je suis un tas de rouille
    Tout pas petit, tout pas blanc, tout plein de grenouilles (en fait il est plein de flotte),
    J'enfonce la pelouse si dense,
    Je me bats l'anse,
    Au bout des tas de taules,
    Et puis j'aime me faire souder
    Au bout de ton poste karcher

    J'ai un peu froid.
    Tu crois ? (ben oui je crois, t'avais qu'a demander a ton chinois de mettre un hangar sous le sapin -- oups= y a pas de place sous le sapin...)
    C’est tant pis pour le toit,
    Voilà t'avais qu'a pas !

    Je suis un gros tas de rouille
    Tout pas petit, tout pas blanc, tout plein de grenouilles, (elles vont pas partir, avec toute cette neige fondue)
    Qui aime quand vous vous marrez
    Dans le vent… et a la mode de Denez !


mima 20/12/2009 19:07


les paysages étaient magnifiques hier ! aujourd'hui, fonte des neiges ! le temps change vite dans notre Bretagne.
bonne soirée